2 juin 2013

Oui




Je crois que tout est parti de cette phrase qu’on lance aujourd’hui au quarantenaire. « Forty's are the new Thirty's »...De cette phrase qui se veut pleine d’allant mais  à  laquelle ma tête et mon cœur répondaient « non, non, non ». Un Non tellement fort, tellement violent qu’il est devenu urgent de plonger dans cette trentaine  pour lui remettre des couleurspour rapiécer les morceaux déchirés.  Avant de franchir la ligneje voulais me débarrasser de l’amertume et de la colère, de la peur aussi. 
Retrouver le goût.

Ces derniers mois, ma trentaine je la voyais comme une nuit qui s’était ouverte un soir de juillet. Une nuit d’hôpital, une nuit d’amis partis trop tôt, de cris d’enfants dans des couloirs, de bébés devenus des étoiles, de ce deuxième qu’on attend, qu’on attend, de cette entreprise qu'il faut fermer, de ce con de chef qu'il faut baillonner… Une nuit qu’on croit fini et qui revient nous chercher. Une nuit éveillée, passée à  toujours, toujours reculer l’heure d’aller se coucher … Alors non, non, non il ne fallait pas me promettre que ça allait être aussi bien, vraiment pas. Prise par la peur, que tout recommence encore, je ne les voyais plus les couleurs des Trentans.

Je ne les voyais plus les jours de fête, les câlins du matin, la maison en bois rêvée puis construite, ce petit deuxième qui arrive une nuit de fête de la musique, les amis toujours là et le goût des premières cerises. Je ne les voyais plus les soirées en amoureux sous les étoiles et les cafés au soleil. Je ne les voyais plus les balades avec sa main dans la mienne et ses «  Maman je t’aime ».
J’avais trop peur. Trop peur.

Alors j’ai creusé, j’ai tartiné des cahiers, des coins de mon cerveau. J’ai osé envoyer des mots et entraîner Pierre dans l’aventure de Mister Wood. Comme à chaque fois qu’il y a eu urgence, j’ai senti cette force télurique  monter et me donner du courageCette force que je crois alimentée par leurs âmes, par le regard qu’ils ont eu un jour pour moi, sur moi.

Et puis il y a eu  ces bouts de bois et ces bouquets. J’avais peur et vous m’avez envoyée des fleurs. Des photos de vos bouquets "Flowers&Wood" qui m’ont touché en plein cœur. Ce n’était qu’un gribouillis dans un carnet, c'est devenu des morceaux de printemps et d’été.

Aujourd’hui je souris quand j’entends que les Forty’s sont les nouveaux Thirty’s
Je souris ...
et je dis oui.

Oui à la vie comme elle va
Oui aux matins speeds et aux dimanches sous la couette
Oui aux joies simples et  oui aux emmerdes
Oui aux cris, oui aux mots et oui aux silences
Oui aux jours d’abondance et à ceux où l’on compte trop
Oui à ce que je décide et à ce que je ne décide pas
Oui aux rêves
Oui aux chaussures à talons qui font de jolies jambes
Oui  à ces chiffres étranges sur la balance
Oui aux amis  de toujours oui aux amis toujours
Oui  aux larmes et oui aux baisers
Oui aux certitudes et oui aux erreurs
Oui  l’imprévu et  aux «  je te l’avais bien dit »
Oui à l’Art Oui à l’Autre
Oui à la peur et oui à la confiance
Oui aux âmes bienvieillantes qui croiseront ma route
Oui aux cons car ils font apprécier les autres
Oui au soleil et oui à la pluie
Oui aux baisers sur leurs joues si douces et oui à la moustache qui pousse 
Oui  à l’amour toujours  Oui à l’amour d’un jour
Oui à la vie qui va
Oui à la vie qui s’arrêtera un jour, le plus tard possible mon amour
Oui à la vie
A la vie
Oui

Et dans quelques jours, à mon annulaire droit, cette bague viendra remplacer l'absence du solitaire repris par la sorcière. 




36 commentaires:

  1. si, si si... comme ils disent du côté de l'Italie, miss wood ;-)
    et à ce compte-là, est-ce que les fifty's deviennennt les forty's.....

    RépondreSupprimer
  2. Mu,
    Emue, je suis, en lisant tes mots...
    Alors... Oui, oui, oui! A la vie qui continue, riche, intense et douce aussi parfois, aux belles personnes et aux amis précieux, aux moments que l'on a pas encore vécus et qui vont être si chouettes, tu verras...
    Et peu importe les Trentans ou les Quarantans, reste telle que tu es....
    Des bises ensoleillées

    RépondreSupprimer
  3. Mille baisers ma bichette.
    Hâte de te revoir vite vite, bague au doigt ;-))
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  4. ce que c'est beau ! Mu...depuis ce bout du monde, du bonheur, des bonheurS, beaucoup de BONHEURS !!!
    je t;enbrasse

    RépondreSupprimer
  5. Qu'elle est belle cette bague! Et tes mots... love love love
    (Ils touchent en plein coeur la nouvelle quarantenaire-pleine de questions existentielles- que je suis!)

    RépondreSupprimer
  6. Ohoh ! Quels jolis mots... oui très beaux. de douces choses pour la suite

    RépondreSupprimer
  7. Oh OUI ! Cette bagues est une merveille ! Bon lundi Mu !

    RépondreSupprimer
  8. Ohlala je suis toute retournée.
    Tu me donnes envie de croire en d'autres possibles.
    Je t'embrasse et te serre, Mu.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis toute émue, touchée, par tes mots... C'est très beau, très vrai, merci pour tous ces oui !!!!

    RépondreSupprimer
  10. Jolis, tes mots et jolie la bague ! Tu as raison, dire OUI à l'envi !

    RépondreSupprimer
  11. Mu-ri-elle. Elle murit. Elle rit; Elle mue. Elle est émue. Elle émeut. Elle aime. Elle dit oui. Oui, je te suis. Oui à la vie.

    RépondreSupprimer
  12. quelle belle idée que cette bague-mantra !
    (non mais sans blague, ce solitaire, tu l'avais, elle l'a repris ?!!)
    quel beau crédo que cette litanie de OUI OUI OUI !

    yallah !!

    RépondreSupprimer
  13. oui oui, mille fois oui, je fleuris votre vase chaque dimanche et je pense bien à vous ! **gaelle**

    RépondreSupprimer
  14. Oui, oui, oui, aller vers tout ça, c'est tellement toi, Mu'! Je t'embrasse!!!
    Et les talons, ahhh, tu m'inspires, il faudrait aussi que je dise oui, tiens! ;-)
    Et cette bague, belle!

    RépondreSupprimer
  15. Rhooooo, je suis tout émue là... Tes mots, tes OUI !!! <3<3<3
    Haude

    RépondreSupprimer
  16. Quels jolis mots Murielle ! Merci pour ta plume qui fait du bien !

    RépondreSupprimer
  17. ce chemin parcouru me laisse rêveuse et admirative. Moi qui à 35 ans hurle non, non, non en ce moment, j'espère que la même sagesse, ou plutôt la même folie m'habitera un jour! Love

    RépondreSupprimer
  18. Un joli cheminement pour retrouver la lumière et les petits bonheur du quotidien ! Rien de mieux qu'une jolie bague pour ne pas perdre de vue l'essentiel... Oui à la vie, oui à l'envie !

    RépondreSupprimer
  19. C'est sur des talons que tu aimerais que je te dis... eeeeeeeeet oui:))

    RépondreSupprimer
  20. oh oui ! oui à tes mots qui m'émeuvent comme toujours !
    (et cette bague que j'ai perdue lors de notre déménagement ici et que je regrette encore...)

    RépondreSupprimer
  21. Il me fait penser à cette chanson, La Chanson d'un jour d'été de son petit nom, des Demoiselles de Rochefort ton post, où Delphine et Solange chantent dans leur robe rouge à sequins qu'il faut :
    "Aimer la vie aimer les fleurs
    Aimer les rires et les pleurs
    Aimer le jour aimer la nuit
    Aimer le soleil et la pluie
    Aimer l'hiver aimer le vent
    Aimer les villes et les champs
    Aimer la mer aimer le feu
    Aimer la terre pour être heureux"
    (c'est de tête, je ne sais pas si tout est juste)

    Tes mots sont très émouvants, nul doute que la quarantaine t'ira à ravir ma jolie.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  22. et parce que l'air de rien c'est tellement plus difficile de dire un VRAI oui!!!!
    Oui à la vie, oui à l'amitié, oui à l'amour, c'est ce que tu nous enseignes ici depuis déjà si longtemps! Bon, ç afait peut-être un peu vieille chouette ;-) mais tu sais que t'es mon gourou!
    KISSES

    RépondreSupprimer
  23. Toute la journée tes mots m'ont hantée , et rendue muette. Impossible de retranscrire cette émotion et cet élan que je ressens pour toi, c'est ballot!

    RépondreSupprimer
  24. Yessss et demain la journée sera belle. On est un peu soeurs cosmiques, demain je trinquerai aussi dans ma maison en bois ! Mes 40 ans sont désormais loin mais je crois bien que c'est l'âge auquel j'ai aussi choisi de dire Oui ! Je vous souhaite pour demain et les années qui viennent des brassées de fleurs et de la lumière douce.

    RépondreSupprimer
  25. mais OUI ! tu rayonnes, ça sent bon le soleil à côté de toi !

    RépondreSupprimer
  26. A chacun son plus bel âge... Mais c'est mieux d'avancer vers lui que de l'avoir déjà quitté!
    Joyeux anniversaire ma grande. Nul doute que le meilleur est à venir!

    RépondreSupprimer
  27. Bon anniversaire et très très bon choix pour la bague, vraiment très belle.
    dis moi j'ai une petite question concernant le vase que j'ai acheté : as-tu une astuce pour bien nettoyer les tubes ? j'ai pas trouvé de goupillon adapté.
    Voilou, bon courage pour le retour ! **gaelle**

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux utiliser du vinaigre et un simple brosse à dent ça marche très bien ! Merci !

      Supprimer
    2. ( et je me permets de rajouter mon grain de sel... pour les traces récalcitrantes... on peut mettre du gros sel dans le vase/tube (qui bien évidemment doit être sec), le fermer et secouer...cela fait un effet "gommage" assez efficace !

      Supprimer
  28. Oui pour tout !
    oui pour la bague Dior !

    RépondreSupprimer
  29. ouh punaise, je suis en retard!
    mais oui!
    belle croisière en quarante!

    RépondreSupprimer
  30. oh oui ! oui à l'amour, qui rend plus fort, qui permet de traverser les épreuves et qui rend heureux (et qui se fout du temps qui passe !)

    RépondreSupprimer
  31. Bravo pour ce très beau texte, d'avoir trouvé les mots justes. Depuis toute petite, je trouvais que 36 ans était le plus bel âge. Ca a été l'année la plus difficile de ma vie. A la fin de l'année, j'aurais 38, j'espère pouvoir bientôt dire OUI, OUI comme toi !!

    RépondreSupprimer
  32. whaou ! ton post me remue... à moi qui suis aussi de juin 73... Merci Murielle ! Et oui oui oui !

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.