23 févr. 2013

A BioBio Land # 2 #

Les cornichons dans leur bocal sont la production du jardin de Ruben qui a pris beaucoup de plaisir cet été à les faire pousser puis à les préparer avec moi 



Un peu de Biobio avant de partir en vacances dans le Midi manger du couscous aux boulettes de boeuf élevé sous la mère  pied-noire ;-)

Un film Biobio pour celles qui seraient à court d'arguments face à  "Moi, le Bio je n'y crois pas ! " ou "J'ai pas les moyens c'est vraiment un truc pour une élite" ou "On ne peut pas nourir la planète en n'utilisant plus aucun  pesticide" ...
Pour répondre à tous ces chevaux de mauvaise augure, Marie Monique Robin a entrepris un périple autour du monde à la recherche de solutions concrètes et qui marchent.  Son documentaire "Les moissons du futur" est un manifeste pour l'agroécologie qui  est l'avenir du monde agricole et qui est capable de nourrir la planète ! Cette agriculture  repose sur des cobinaisons de culture et des techniques très poussées. On est loin des clichés et les scientifiques interviewés font preuve de beaucoup de pédagogie et de bon sens ;-)

Grâce à  ce documentaire passionnant et très optimiste, j'ai appris que l'ancêtre de mon Amap était japonaise. Les Teikei, littéralement "Mettre le visage du paysan sur les aliments", ont été créées, par des mères de familles japonaises dans les années 60 car elles s'inquiétaient des dérives de l'agriculture intensive et avaient envie de nourrir leurs enfants avec des produits sains. 
Dans Les moissons du futur, on voit des paysans japonais cultiver leurs légumes avec le beaucoup de soin et d'amour, porteurs d'une vraie philosophie de vie. Quand je les vois partager leur repas avec leurs ouvriers, préparer les panier et les porter chez chacun, je retrouve la même attention que les maraîchers de mon Amap mettent à nous nourrir depuis bientôt 7 ans.

Donc tant pis pour le nouveau DA ce de blog, deux recettes biobio au parfum d'Asie 

Recette de soupe de  Chou Pak-Choï, une sorte blette (recette inspirée par celle de Christine, la maraîchère de l'Amap du Pré Velot)

Pour une grosse soupe : un botte de chou Pak Choï, lavée et taillée en petits morceaux (feuilles et blancs) / Des pousses de soja /  Un gros poivron rouge lavé et émincé  / des Champignons émincés / Du boeuf émincé / De  la sauce Yakitori / de la coriandre fraiche / du gingembre frais / un sachet de soupe miso bio / du sésame grillé

Faire marriner le boeuf émincé dans de la sauce Yakitori pendant une heure, le faire revenir dans une grosse cocotte à fond épais avec une peu d'huile olive / rajouter du bouillon jusqu'au 2/3 de la cocotte / mettre le sachet de soupe miso bio / délayer / rajouter les petits morceaux de chou Pak Choï et le poivonr émincé / rapé un peu de gingembre frais / dix minutes avant la fin de la cuisson rajouter les champignons émincés et les pousses de soja 
Au moment de servir on ciselle de la coriandre fraiche
On peut aussi servir avec des pâtes à ramen pour faire un plat plus consistant.

Recette des nouilles sautées au porc caramélisé de la semaine dernière (Marius vous remercie pour vos commentaires nombreux et encourageants ce genre de billet "real life" et son auto nomination comme directeur artistique et rédacteur en chef de ce blog...)

Pour 5 personnes : un filet mignon de porc finement coupé en petits morceaux / des nouilles de riz / de la sauce Yakitori / des haricots verts / des graines de sésame / de la coriandre fraiche / de la ciboule fraiche / de l'huile de sésame

Faire marriner les petits morceaux de filet mignon dans de la sauce Yakitori / les faire cuire au wok ou dans une casserole à fond très épais pour qu'ils caramélisent  bien / faire cuire les nouilles et les haricots verts / quand tout est cuit faire sauter le tout avec la viande / arroser d'huile de sésame / ciseler de la ciboule et de la coriandre fraiches / saler et poivrer / rajouter les graines de sésame grillées juste avant de servir

A mon retour, plein de tricots, j'emporte mes devoirs de vacances ;-)

13 commentaires:

  1. Hum!!! Les bonnes recettes, à essayer d'urgence... Heu...s'il vous reste un peu de place dans les valises, dis à Marius d'emporter son déguisement de cosaque: il neige! Si, si! Un temps parfait pour des devoirs de vacances. Bonne route!

    RépondreSupprimer
  2. Miam miam les recettes (biobio) !

    RépondreSupprimer
  3. Miam (bio) ! Et bonnes vacances Murielle !

    RépondreSupprimer
  4. moi la biobio woman depuis quelques années j'adore tes billets biobio, tes bons plans et tes recettes qui me font saliver! bonnes vacances, mais attention il fait très froid dans le sud en ce moment, le couscous une bonne idée pour se donner chaud :-)

    RépondreSupprimer
  5. J'adore tes recettes mais...les légumes ne sont pas tous de saison ? :O

    RépondreSupprimer
  6. Bonnes vacances ! et merci pour les recettes !

    RépondreSupprimer
  7. superbe recette.
    Tu me donne faim avec cette recette.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  8. Miam, merci et surtout bonnes vacances, sûre qu'elles seront plus reposantes que les miennes!

    RépondreSupprimer
  9. ta soupe japonisante me fait carrement envie. Le Pak Choi est notre legume vert prefere je crois/ Bonnes vacances biobio woman!

    et ton documentaire faut que je le voie je vais adorer. Mais j'avoue que le bio est quand meme encore un luxe pour beaucoup, on peut difficilement le nier (meme si je soutiens moi meme souvent l contraire!!).

    kiss

    RépondreSupprimer
  10. Et pour nourrir tout le monde on peut aussi manger moins de viande ;)
    Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces recettes peuvent être faites avec du tofu fumé ou non a la place de la viande Ici on adore aussi !

      Supprimer
  11. Se nourrir avec des produits sains, c'est essentiel me semble-t-il.
    Je pense que c'est possible sans dépenser trop d'argent, à condition par contre, de cuisiner, ce qui demande un peu de temps et d'envie ..... A mon humble avis, acheter du "bio" n'est pas suffisant, parfois même c'est totalement irrationnel. Je vois dans les rayons bio, même des biocoop ! des biscuits hyper super emballés, pleins de sucre, de graisses végétales, huile de palme en particulier. Le tout est bio, bien sûr ! Céréales pour les enfants, grasses et sucrées. Pizzas industrielles, plats préparés emballés dans des plastiques. N'est-il pas préférable d'acheter des légumes de proximité, même s'ils n'ont pas de label bio, dans un premier temps ? Et un peu de viande, dont on connaît la provenance ? Peut-être à tort, je me méfie de tous les produits qui viennent d'Asie, même labellisés ...
    Dans la biocoop de ma ville, l'été dernier, une nutritionniste faisait une démonstration à base de fruits crus. Elle n'avait à sa disposition que des fruits "exotiques" ! en pleine saison de pêches, abricots, fraises ! Je le lui ai fait remarquer : elle n'y avait pas du tout songé et m'a dit que "les gens préfèrent et ces fruits étaient bio" ! Je suis consternée de tels comportements. Elle a ajouté : "Ah mais vous alors, vous êtes une puriste".
    Je prends des distances, j'essaie de réfléchir, d'être logique. Je n'achète plus depuis fort longtemps aucun plat préparé bio ou pas, car à mon avis, en dehors du prix, cela ne change pas grand-chose au contenu de la barquette.
    Casser deux oeufs bio dans un reste de pâtes, un peu de jambon, une carotte ou une courgette râpée, c'est vite fait, cela ne coûte rien, et toute la famille sera rassasiée et ravie.

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.