29 janv. 2012

Etre Tobie


Janvier a été un mois très très chargé en travail avec son lot de réunions tardives, de téléphone qui sonne alors qu'on a juste éteint l'ordi et que la garderie va fermer... Un mois où je n'ai eu l'impression que de travailler.
Je n'avais qu'une envie le soir... retrouver mon lit et mon livre !
Un livre conseillé par Marius (quelle joie de pouvoir s'échanger des conseils de lectures !)

Je m'endormais en étant Tobie, un jeune garçon de 2 millimètres qui vit dans l'Arbre. On rencontre Tobie Lolness  quand il  fuit les Cîmes où il vivait avec ses parents adoptifs car son père refuse de donner le secret de l'énergie produite par la sève. Ce secret, fruit de longues recherches, Sim Lolness ne veut pas qu'il tombe dans les mains de l'affreux Jo Mitch, qui exploite l'Arbre pour faire prospérer son entreprise de construction.

Tobie apprend à vivre dans les Basses Branches, cette région où il fait plus froid, plus sombre, où l'on est obligé de se défendre des insectes et de creuser sa maison avant l'hiver. Un jour, lors d'une excursion dont il a l'habitude, Tobie découvre un lac dans l'Arbre et au bord de ce lac, la belle Elisha...

Tobie Lolness est un livre d'aventure et un livre politique.
L'Arbre est en danger à cause de la folie de Jo Mitch qui détient prisonnier les parents de Tobie et de celle de Léo Blue qui asservit le peuple pacific de l'herbe, les Pelés, et fait régner la terreur.

Pour sauver ses parents, Elisha, captive de Léo Blue qui veut l'épouser, et son Arbre, Tobie et ses 2 millimètres vont déployer des trésors d'intelligence et de fraternité. Il va fédérer autour de lui ceux qui refusent  l'humiliation et la mort lente...

Que j'ai aimé me promener dans les branches, descendre en rappel d'une montagne de lichens, me cacher derrière un charançon, avoir si peur dans la toile d'une araignée,  plonger dans le lac, dormir dans un grain de blé et écouter le bruit du vent dans les herbes...!

Que j'ai aimé cet hymne poétique et sensible à la Nature, à sa force et sa fragilité !

Après avoir lu Tobie Lolness, vous ne regardez plus les arbres de la même façon. Vous chercherez ceux qui ont des basses branches. Vous vous approcherez très près de l'écorce pour tenter de voir un garçon de 2 mimillètres qui court le long d'une feuille... et lui dire merci.

"Tobie Lolness" de Timothée de Fombelle Gallimard Jeunesse