7 févr. 2012

Vu par lui ...

La lumière
L'équilibre
L'ombre
vus par Marius
Des heures à inventer des mondes, des histoires
Je regarde ses photos qu'il prend le week end dans sa chambre
et je pense à cet équilibre fragile qu'on essaye de construire
dans un système scolaire qui ne privilégie pas la différence
qui n'essaye même pas de la comprendre...

Surdoué comme ils disent et  Sursensible et Si peu Sûr de lui...

Il est pourtant beau et riche ton regard sur le monde mon sweet boy
Et si la vie avec toi n'est pas toujours facile
Elle est tellement tellement enrichissante !

(ce message partira peut être rejoindre tous ceux que je n'ai jamais voulu publier sur ce sujet... si sensible)


 









35 commentaires:

  1. C'est donc ça ;-) Encore un billet qui me fait sentir si proche de vous. Dur de cataloguer les zèbres et dur de les laisser se débrouiller dans notre monde scolaire normatif ! Mais tant qu'il y a de l'amour et de la joie...

    RépondreSupprimer
  2. Elles sont magnifiques ses photos !!! Haude

    RépondreSupprimer
  3. belles ses photos... et un billet qui remue, la différence est si mal appréciée... Si si, il faut le dire, en parler, même si c'est sensible...

    RépondreSupprimer
  4. combien d'enfants se coulent "dans le moule" et combien sont les autres qui s'en échappent par le haut ou par le bas ;-(

    RépondreSupprimer
  5. Pas simple de ne pas rentrer dans les cases...
    C'est lui qui a pris ces photos? Il se débrouille! ;-) C'est idiot, mais je crois que je ne l'avais jamais vu jouer, tout bêtement jouer!

    RépondreSupprimer
  6. je me faisais la meme reflexion ici...c'est un mal international....on devrait peut etre monter notre propre ecole, qui ferait moitie a distance et moitei dans les locaux...ce serait genial ca....

    RépondreSupprimer
  7. la derniere photo...dingue comme elle est belle !!!!

    RépondreSupprimer
  8. Tous les jours, je laisse au portail un petit garçon qui se sent si mal à l'école et mon coeur de maman souffre. Il se sent incompris par ses camarades parce qu'il n'aime pas leurs jeux et par sa maîtresse simplement parce qu'il n'est pas dans "le moule". C'est un combat de tous les jours pour lui et pour nous pour lui donner la force de supporter sa journée. Ce n'est pas normal.
    Et ils ont tant à apporter nos petits gars !...

    RépondreSupprimer
  9. Plusieurs choses positives quand même: Même remarque que Véro, et une maman à l'écoute, l'amour, tout ça, tout ça... :oD

    RépondreSupprimer
  10. je n'ai pas réussi à laisser de commentaire hier mais ne fais pas disparaitre ces billets qui aident tant quand on lit qu'on n'est pas seule...
    plutôt que "sur" qui laisse entendre à certains une supériorité qui dérange de trop, je préfère le "A" de "Atypique" tant dans l'intelligence que dans les émotions et qui crée une différence parfois bien difficile à vivre au sein de l'école.
    j'en ai gros sur la patate en ce moment à ce sujet et te lire m'a fait du bien ;)
    courage mu', courage marius!

    RépondreSupprimer
  11. Un gros bisou à vous deux...
    Ça doit être tellement difficile, je n'ai pas encore eu à affronter ces malaises, ils me font horriblement peur...
    Bravo pour les photos Marius !

    RépondreSupprimer
  12. Et avec les effectifs qu'on a c'est de plus en plus difficile de travailler ces différences. Ce gouvernement ne nous aide vraiment pas à nous occuper des enfants et de l'avenir.....
    Sinon, les kaplas quelle invention. Ici ils servent encore même avec des grands bien grands, et dans ma classe n'en parlons pas !

    RépondreSupprimer
  13. J'aime beaucoup les photos des personnages et de leurs ombres...

    RépondreSupprimer
  14. mais il y a tant d'enfants atypiques, de plus en plus je crois, que l'école va bien finir par ne plus pouvoir faire autrement que de se remuer le coquillard ! Je crois que le système n'est plus adapté à la manière dont notre génération de mamans donne à bouffer (au figuré j'entends, quoi que ?!) à ses enfants, mais c'est si lent, si lent !
    (dans notre famille les "tests" ont fait bien des dégâts en leur temps... mais chacun de ces petiots atypiques qui n'a jamais été lâché par son entourage proche a bien poussé ou pousse bien, en trébuchant parfois, évidemment.Et ceux qui sont déjà de jeunes adultes sont *extras* et désormais droits dans leurs bottes, et riches de leurs singularités ........comme tout un chacun !!)

    RépondreSupprimer
  15. Que dire? Je reconnais là une histoire de déjà vu.... sauf que moi, je n'y ai pas porté toute l'attention, partant du principe que dans la vie, il faut s'adapter et donc apprendre dès le jeune âge à vivre sa différence au sein d'une société "normée". Je ne sais pas quelle est la solution... s'il y en a une? Courage, ton attention fait toute la différence c'est sûr...
    PS Marius futur architecte?

    RépondreSupprimer
  16. Allez ma caille, hauts les coeurs !
    Le monde entier ne rentre pas dans la même case, Marius, il est dans celle du haut, bien plus haut que la sous case de la prof de maths ;-)
    Bises à tous les 2, tous les 4.
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  17. Je me permets de laisser un petit mot... Il y a toujours des solutions et la première réside dans le fait que vous-même valorisez votre fils, ces photos et l'intérêt que vous leur témoignez en sont la preuve. C'est -à mon avis- fondamental pour lui, s'il ne trouve pas de quoi s'épanouir à l'école, il lui faut d'autres lieux et d'autres personnes. Mais le temps de l'école est tellement long et remplit tellement la vie de nos enfants, et la nôtre... Ma petite expérience me fait suggérer de "nourrir" au mieux ces petits, le saut de classe peut être bénéfique ainsi que le choix de certaines écoles qui sont plus réceptives. Attention au collège qui n'est pas facile non plus... Mon aînée de 23 ans est aujourd'hui avocate après avoir fait Sciences Po mais une vie personnelle compliquée. Mon fils de 20 ans est en 4è année de médecine et très bien dans sa vie (alors qu'il nourrissait tant de pensées morbides en CE2...).

    RépondreSupprimer
  18. le seul "truc" qui a fonctionné chez nous...le saut de classe! accepté et même demandé par l'instit'. Depuis (5 ans quand même ;-) et une rentrée au collège en sept dernier) tout "roule" . Bien sûr parfois il y a des bas mais rien à voir avec certains moments bien difficiles.
    Bon courage!

    RépondreSupprimer
  19. Aujourd'hui j'étais en stage. Le thème était "les enfants à Haut Potentiel Intellectuel", préféré au terme de "précoces" qui n'est pas très juste. Si je te dis que Marius n'a pas quitté mon esprit un seul instant, ça t'étonne? J'ai rencontré des tas de gens motivés, conscients des différences, les accepatant pleinement et débordant de volonté pour faire en sorte que tout ce petit monde s'en sorte et soit HEUREUX à l'école. Moi j'y crois aux enfants heureux à l'école, j'y crois très très fort.
    Marisu est une perle, un trésor, son regard sur le monde est une chance pour ceux qui ont le privilège de le cotoyer.
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  20. Quel message plein d'amour qui me remue "dedans"...
    Sa chance c'est vous sa famille encourageante et aimante au possible !
    Belle soirée,
    Samantha

    RépondreSupprimer
  21. Oh que oui son regard sur le monde est beau ! Je comprends ta souffrance de maman qui aime cette différence mais qui voudrait que son fils soit heureux et accepte pour ce qu'il est...je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  22. Tu es là, tu le comprends et c'est déjà essentiel... et puis jouer à prendre des photos, c'est une merveilleux jeu, non ?

    RépondreSupprimer
  23. Etrange reflet, des billets restés en statut brouillon, une envie d'écrire sur mon coeur de maman qui flanche, surtout ces derniers temps et puis ne pas vouloir en parler chez moi au tout venant mais à certaines personnes comme toi, oui... alors je crois comprendre le désarroi dans lequel tu peux te retrouver parfois, tout comme la profonde certitude au fond de soi que rien ne pourra empêcher des enfants si merveilleux de s'accomplir, à leur manière !
    Je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
  24. J'ai le même à la maison et il a maintenant 16 ans, surdoué comme ils disent, hypersensible oui, et toujours pas dans le moule et toujours pas brillant au lycée ... la seule solution que j'ai trouvé ... l'aimer, aimer sa "différence", faire qu'ils soit heureux, que nous soyons heureux avec lui ... enjoy ! d'habitude je t'écris muriel car j'aime bcp les commentaires de tes voyages, Turin où nous sommes allés après ton séjour, Ferrare que j'attends de découvrir, et Bâle ou j'essaie de motiver une copine pour aller voir Bonnard en ce moment. Moins en forme, plus de blues ce matin, j'ai eu plus envie de me dévoiler ... je t'envoie qqs rayons de soleil glacé ! de Marseille.

    RépondreSupprimer
  25. Ce qui est important c'est de les entourer, les soutenir, et nourrir leur soif d'apprendre.Pour notre ado, nous avons faits les demarches en dehors de l'ecole, ne leur donnant que les infos "indispensables".Pas de saut de classe pour raison de trop grande sensibilté ,de non-maturité.Cela etait Notre choix et pas celui de l'ecole!!!Il a commencé a etre beaucoup plus à l'aise au lycée..et là en Tle c'est le top, enfin d'adulte à adulte d'aprés lui (échange avec les profs lecture/films, conseils sur son avenir)Pour nous les parents, bien gérés c'est plein de bonheur, comprehension, partage, finesse d'esprit ,pour nous ce qui est important c'est qu'il soit bien dans sa peau.Par contre l'ado n'a jamais joué..mais il a lu enormement...Juste du ressenti, mais votre Maruis a beaucoup de chance avec sa famille
    @+ framBoise

    RépondreSupprimer
  26. Pas toujours facile, dis la maman de deux "zèbres", un peu "zèbre" elle-même, prof de maths de surcroît !
    Plein de bises
    sofinet

    RépondreSupprimer
  27. En tout cas, ses photos sont très jolies... Peut-être justement parce qu'il est très sensible... ;) Parfois, c'est un avantage, mais malheureusement pas toujours dans ce monde...

    RépondreSupprimer
  28. ... j'ai bien pensé à toi hier soir en regardant une émission sur les enfants précoces. des parents d'ados ramaient pour trouver la structure la plus adaptée. malheureusement beaucoup sont payantes et pas mal d'enfants sont laissés sur le côté. en tout cas le marius qui est sur ta carte de voeux (merci !) il a l'air plutôt bien dans ses baskets ! bisous. christel

    RépondreSupprimer
  29. marius est un petit (grand) gars d'exception, c'est certain!
    sa sensibilité à fleur de peau et sa grande intelligence du coeur en font un enfant terriblement attachant, passionnant à écouter et très amusant aussi à fréquenter;-)
    ses photos sont belles et comme son jeune esprit, lumineuses!
    je vous embrasse fort mes chéris

    RépondreSupprimer
  30. La sensibilité ,... parfois j' aimerais qu' ils ne le soient pas ...pas comme ça ! Couraeg ma Mu'!

    RépondreSupprimer
  31. Je vois que nous sommes dans la même situation... Et que nous nous confrontons aux mêmes difficultés...
    Alors oui, courage, et je sais de quoi je parle!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.