29 déc. 2011

Basel # 1 #

L'autre soir, je regardais Agnès De Ci de Là Varda. Elle partait à la foire de Bâle avant de retrouver ses amis Christian Boltanski et Annette Messager pour une petite discussion artistique (le rêve quoi...). J'ai eu envie de la suivre, de découvrir cette ville à quelques heures de route de la maison.

Deux jours à Basel, avec au menu des gens qui parlent "le suisse allemand", de vieux tramways verts, des voitures supersoniques et des araignées géantes, des reflets dans le Rhin et dans la Vitra Hause, des sapins de Noël, une architecture contemporaine très présente et des saucisses chaudes manger sur le comptoir...



 


 












Au programme de  cette première petite journée : balade dans la ville et le musée Tinguely, l'enfant du pays,  avec une exposition sur Tinguely et les voitures. (Si comme nous,vous voulez faire plusieurs musées en deux jours, mieux vaut acheter le Pass Museum). Cet artiste a passionné les boys car on peut faire marcher "pour de vrai" toutes les machines (j'ai beaucoup pensé à toi Jean-Baptiste) ! Spectacle garanti pour les petits et les grands ! Comme toutes les oeuvres sont faites avec des matériaux de récupération, bien sûr "ça parle" à mes graines d'écolo. Avec 3 francs suisse, on peut faire marcher une machine à dessiner et repartir avec son dessin : on place sa couleur, on lance la machine et on l'arrête pour changer de couleurs.
Tinguely c'est aussi une belle histoire d'amour avec Nicki de Saint Phalle qui transparaît dans de nombreuses oeuvres : pour les parisiens je vous invite à découvrir "Le Cyclop" à Milly-la-Forêt.


Où dormir : Un hôtel trouvé sur Booking et qui se révèle très chouette  Bildungszentrum : bien placé, avec un grand parc et de grande chambre. C'est un hôtel pour familles pour les amoureux j'avais trouvé l'hôtel Teufelhof.

Pour manger et boire un verre : Achtung ! les prix à Bâle sont élevés, il y a le marché sur la grande place où l'on peut grignoter des spécialités debout sur un comptoir et des brasseries pour une "grosse soupe" avec un bretzel le soir. Un café sympa mais assez cher : oNo