1 mai 2011

8 ans de presque rien

A l'ile de Ré en 2011, comme en 2003 on peut voir des enfants crier de joie en découvrant la mer, des châteaux de sable incroyables, des messages en cailloux qui seront emportés par la prochaine marée, des ados faire la tronche assis à côté de leurs parents à l'heure de l'apéro (en 2011 les ados garçons sont tous coiffés comme Justin Bieber c'est la différence) , les coureurs  du matin sur la plage, des familles entières où les hommes portent tous un polo rose, des femmes s'allonger sur le sable sur le dos et replier les jambes pour voir leurs cuisses plus fines et ne plus bouger, des enfants s'enterrer dans le sable, des mecs se prendre pour le Poulidor du coin et vous doubler à fond les manettes, des familles en Décathlon des pieds à la tête, des familles en Cyrillus des pieds à la tête, des enfants essayant de manger une glace trois boules sans qu'elle fonde de tous les côtés, des gens qui râlent car il y a la queue chez le poissonnier, des gens qui discutent en attendant la dame des primeurs, des gens qui hésitent entre la crêpe au caramel au beurre salé et la crêpe au caramel au beurre salé avec une boule vanille au Café du Commerce...

A l'ile de Ré en 2011, comme en 2003, il y a un manège avec une moto jaune... 

Marius printemps 2003
Ruben printemps 2011