13 nov. 2011

Défi 13 : so british ...

Je me souviens comme si c'était hier de mon premier séjour à Londres, du ferry, du petit-déjeuner avec des beans en sauce, du foulard vert acheté chez Liberty et de la Tate... Combien d'heures je suis restée devant le tableau Chantrey Bequest de John Singer Sargent, je ne sais plus...  Plus de 20 ans après, j'ai toujours la carte postale que mes parents m'avaient achetée en sortant. Combien de fois j'ai lu "Orgueil et préjugés" de Jane Austen, je ne sais plus... Combien de fois j'ai vu "Bright star" de Jane Campion... pas mal...

Alors en tombant sur ce modèle "Jane" sur Ravelry, vous pensez bien que le cadeau d'anniversaire de Clémentine, ma nièce, était tout trouvé. Pour le faire, j'ai choisi une laine anglaise elle-aussi "Creative focus worsted"de Rowan une laine douce et dense, mauve mais avec des touches de violet, de rose, de bleu myosotis... Sublime !

Tricoter Jane en buvant du Earl Grey le dimanche a donc été une très belle histoire de tricot... J'espère maintenant que sa petite destinataire aura autant de plaisir à le porter...


Jane sur Ravelry  Modèle top down one piece mes critères de recherche préférés ;-)
La creative focus se tricote en 4,5 mais sur ce projet je l'ai tricoté en 4 pour obtenir un gilet entre le 6 et le 8 ans.

21 commentaires:

  1. ...you are the queen of the tricot! punaise quel boulot ... on perçoit sa douceur au-delà de l'écran !

    RépondreSupprimer
  2. Oh, que c'est beau ! Avec ces images, ces peintures, mmmmmh. (J'ai encore mon premier coupon de Liberty, acheté il y a presque 7 ans, 9 livres le mètre !)

    RépondreSupprimer
  3. Tu tiens un concept mu! Le tricot littéraire!!!! Voire même culturel! Peinture et littérature. Tu vois le truc? Je suis sûre que oui!
    Et ton tricot, avec une telle histoire, une telle couleur et une telle douceur, il ne peut qu'être apprecié

    RépondreSupprimer
  4. Que c'est beau! Et en plus tu évoques tout ce que j'aime: London, Jane Austen, Bright Star... Dans mes bras!
    C'est du beau boulot en tout cas.
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique Murielle ! et quelle douceur se dégage du tricot mais aussi des images so délicatement british que tu nous livres.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup le modèle (que je ne connaissais pas), quant aux reflets de ta laine.... je fonds.
    Tu l'a très bien réussi dis donc !

    RépondreSupprimer
  7. j'ai passé tellement de temps dans ce tableau. Qui sait, sans le savoir on s'y est peut-être croisées....Quant au gilet, dixit notamment une petite fille de 8 ans qui regarde par dessus mon épaule, il est "plus que ravissant".

    RépondreSupprimer
  8. Un sans faute, my dear! Ah c'est malin, tu vas me détourner de mes objectifs de tricot actuels...
    (Pas inspirée pour ma part par ce défi 13! Il faudrait que je prenne le ferry pour aller voir de plus près...)

    RépondreSupprimer
  9. Ah que j'aime ce genre d'histoire tricotesque et que c'est joli!

    RépondreSupprimer
  10. avec un telle histoire d'amour derriere, une si jolie realisation comment veux tu qu'elle n
    aime pas ... bravo a toi...
    Je retourne a mon earl grey ...
    bises
    Emma from SF

    RépondreSupprimer
  11. oh lala , le gilet semble super moelleux!

    RépondreSupprimer
  12. j'aime autant le tricot que les mots que tu as maillé et emmailloté avec la laine...

    RépondreSupprimer
  13. Un choix très judicieux... Plus british je meurs...

    RépondreSupprimer
  14. Oh comme ce post est beau et le gilet n'en parlons pas ! Je fonce sur Ravelry !

    RépondreSupprimer
  15. Ah ce tableau, c'est de la magie à l'état pur.

    jacqueline

    RépondreSupprimer
  16. Il est mignon ce petit gilet. je garde l'idée (pour mes nièces aussi! ;o))

    RépondreSupprimer
  17. Ahhh que c'est beau tout cela ! tu as fait un superbe petit gilet et j'aime tellement cette mise en image.

    RépondreSupprimer
  18. Ce gilet est plein de charme (surtout à t'imaginer le tricoter en buvant du thé brûlant)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.