28 août 2011

Le blues des shoes


A quoi ça me sert maintenant d'avoir des ballerines rock'n'pop si elles ne peuvent plus bouger au son de C'est Lenoir ? Si elles n'entendent plus les playlists de Thibord et de Cassavetti ? Putard, 20 piges que Le Black, toujours curieux, toujours sans frontière, nous accompagne Mister Wood et moi...
Mes rock'n'pop shoes ont grave le blues...

10 commentaires:

  1. Blues ici aussi. Nous avons entendu cela dans notre lit à 1 h 00 du matin en écoutant th radio. Pffff..... Là j'ai vraiment le sentiment de vieillir.

    RépondreSupprimer
  2. comme l'an dernier, j'ai encore l'impression que je vais encore pas me retrouver dans la nouvelle grille de rentrée...
    (grave, j'en viens à laisser NRJ en voiture quand mes gosses ont filé, grave je te jure !!!)

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu dis! A chaque rentrée c'est pareil, je crois que je ne vais jamais m'y faire et parfois, des années après certaines émissions me manquent encore (tu te souviens de "Bien Entendu" de Michel Grégoire, il y a , ppff, 15ans?)

    RépondreSupprimer
  4. ... éric m'a dit qu'apparemment c'est une décision perso. le beau richard vieillit et vit dans le sud-ouest ... trop de temps perdu et de fatigue dans les nombreux allers-retours. en tout cas il me manque le soir dans ma salle de bains !

    RépondreSupprimer
  5. moi aussi j'ai l'impression de faire partir d'une génération... mais selon les dires de Lenoir, il fera bientôt quelque chose sur internet, donc c'est just un changement de support... AH les Blacks sessions!

    RépondreSupprimer
  6. oui oui il prefere rester a Biarritz et je le comprends!!!!!!! mais c'est clair que ca file un coup de vieux!!!

    belles shoes ma poule.

    RépondreSupprimer
  7. Bon ben, je me sens encore plus vieille, je sais pas qui sait!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi j'ai (presque) les mêmes ballerines.. et oui moi aussi je regrette la fin de l'émission de Bernard Lenoir ! Snif !

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.