14 janv. 2011

Messager



Lui et moi malades, la voix coupée...
Depuis des semaines, lui et moi, la voix trop haute, les cris, les pleurs
Lui, ses angoisses impossibles à maîtriser
Moi qui ne sait plus comment sortir du filet
L'air qui manque
Même si on avance même s'il y a des jours plus sereins...
Avec des mains, avec des mots, faire appel à des personnes bienveillantes
qui sauront prendre les peurs, les aider à sortir

Lui et moi, aujourd'hui en vase clos
Dans le silence avec la gorge qui pique trop
Il écrit pendant que je tricote
Il écrit pour son frère
Celui dont on vient de me dire "il parle beaucoup de son grand frère en ce moment"
Celui sur qui vient s'échouer la colère face au Non d'une mère, d'un père
L'histoire d'un loup et d'un bûcheron
Qui s'apprivoisent
Une histoire à lire ICI

Une histoire d'amour

Ce soir, j'avais prévenu
Je regarde Empreintes sur Annette Messager
Je veux La Paix
Deux petites chaises qui viennent se mettre à mes côtés
A 4 nous avons regardé, les oeuvres et la vie de cette artiste
"Raconter des histoires c'est juste ça mon art"
Marius a tout écouté et noté des choses sur des petits bouts de papiers pliés
Ruben a demandé si c'était "de la peinture, de la sculpture, des poupées"...

"Raconter des histoires" et faire confiance à son regard,
 au nôtre, à l'amour qu'on y met,
 même si parfois on se sent pris dans des filets...

Une histoire d'amour

17 commentaires:

  1. Not so easy, hein, Mu?
    Mais nous y travaillons ;-)
    J'espère que tu as trouvé la paix.

    RépondreSupprimer
  2. quelle jolie histoire...
    moi aussi je voudrais tellement la paix

    RépondreSupprimer
  3. pas si simple se faire confiance et te vous souhaiter la paix
    ici on aime enormement annette messager

    RépondreSupprimer
  4. C'est autour de l'art que les émotions se sont apaisées...

    RépondreSupprimer
  5. C'est magnifique ce que tu écris. C'est dur aussi.
    J'espère que ça va. Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. Tu ne parles pas mais tu écris bien! ;-)
    Prenez soin de vous, dans tous les sens du terme!

    RépondreSupprimer
  7. Ouh là!
    J'espère que plus de sérénité arrive à pas de velours;)

    RépondreSupprimer
  8. tes mots me touchent
    ils vont écho à quelque chose que j'ai connu
    ça n'a pas duré
    j'ai pourtant trouvé ça très long
    maintenant que je regarde en arrière, je me dis que c'était sans doute un passage nécessaire

    RépondreSupprimer
  9. ta voix est peut-être feutrée,
    mais les mots qui sortent de tes doigts sont forts,
    ils me nouent la gorge,
    je vous souhaite des temps calmes,
    je vous souhaite des horizons dégagés,
    je vous souhaite une année apaisée
    du fond du coeur ~~

    RépondreSupprimer
  10. Tes mots sont touchants. J'espère que vous retrouverez vite sérénité et paix.

    RépondreSupprimer
  11. Finalement ce qui est bien c'est que l'animal sauvage est apprivoisé à la fin ! Ce n'est que de l'amour tout ça...et il est tellemnt beau ce message à son frère pour sa mère non ?

    RépondreSupprimer
  12. Je voulais regarder Empreintes, et nous avons été happés par "On a marché sous le pôle" sur Fr 3. Parfois, la télé propose des programmes qui ont beaucoup de force. C'est rare, hélas.

    RépondreSupprimer
  13. ... ah mince ... et en même temps j'ai envie de dire ouf. j'ai cru qu'il s'agissait de vos relations à P. et à toi. et en même temps je suis navrée que tu t'écharpes avec ton grand M. c'est vraiment pas simple tous les jours. je t'embrasse bien fort. j'espère que ta voix se fera plus claire dans les jours prochains.

    RépondreSupprimer
  14. Que c' est beau , douloureus et plein d' espoir en même temps ce que tu écris .. Courage , patience , douceur , tu as toutes les armes pour être un artisan de Paix!

    RépondreSupprimer
  15. Je viens de lire le très joi texte de marius et je lis celui là. Dis donc, Annette Messager vous réussis. Tu as bien fait d'être autoritaire sur ce coup là!

    RépondreSupprimer
  16. sans voix tu sais drolement bien t'exprimer et l'histoire de Marius est tres chouette. embrasse les pour moi. la paix viendra, ne t'inquiete pas.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai mis longtemps à te mettre ce commentaire et pourtant depuis sa parution, ton article m'a beaucoup touchée car il fait écho aux relations très douloureuses que j'ai eues avec mon fils aîné. Elles s'apaisent aujourd'hui. Courage, le temps aide beaucoup!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.