18 janv. 2011

Choses vues, lues, entendues # 1 #

 En lisant chez Fred, les listes de films, livres, musiques  de 2010, je me suis dit que j'avais la mémoire qui flanchait, que je ne me souvenais plus très bien... Alors comme d'autres, j'ai décidé de noter ici quelques bribes, quelques émotions avant que tout ne se mélange...




Toni Morrison "Un don" 
Dans ce livre, il y a des enfants enterrés au fond du jardin et un autre qui naît au bord de la rivière. Des secrets de femmes murmurés comme des prières magiques et des cris étouffés. Ce livre choral mêle les voix de quatre femmes : une épouse et trois esclaves. Je ne sais pas si j'ai démêlé toutes les voix car il y a de la violence et de la folie dans chacune. Rebekka, Florens, Lian, Sorrow, je vous ai perdu en route, je suis montée aux arbres pour m'abriter avec vous, j'ai aimé votre communauté en dehors des codes de la Virginie de l'époque,  j'ai eu l'espoir fou de vous voir libres et j'ai gardé le goût amer de l'oppression en bouche.

Somewhere de Sofia Coppola 
Il a du latex plein la figure et ressemble à l'homme invisible sur son fauteuil au milieu des masques d'effets spéciaux. Cette scène au milieu du film résume la vie de cet homme, star ou pas peu importe, qui ne voit ni lui ni les autres... que rien ne touche. Rien sauf sa fille.
Elle reste avec lui quelques jours avant de partir en colo. Ils partent en Italie, jouent de la guitare, elle lui cuisine un brunch...
Il est sur son balcon et voit enfin la ville à ses pieds, pour la première fois depuis le début du film.
Somewhere, l'histoire d'un homme qui retrouve la vue, qui trouve sa vie grâce à une fillette de 11 ans.

11 commentaires:

  1. Retrouver la vue et trouver sa vie ... Que c'est beau Mu. Je vais me coucher avec ces mots en tête.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Comme tu en parles bien! Tu me redonnes envie d'aller voir ce film.

    RépondreSupprimer
  3. merci ! tu me donnes envie de lire ce livre, de voir ce film...

    RépondreSupprimer
  4. Ultimo bacio et Encore un baiser, la suite dix ans après...on reste très cinéma italien !
    As-tu remarqué la spirale sur la t^te de Simon ? Les cheveux poussent ainsi.
    Tu reviens bientôt à Paris ?

    RépondreSupprimer
  5. Oh moi aussi memoire qui flanche, je me suis dit que cette annee je noterai mes lectures...tres bonne idee de le faire au fur et a mesure sur ton blog ! Cette scene de Somewhere avec le masque sur la figure m'a marquee, on etait un peu dans l'expectative de quelque chose non?

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour tes impressions, ça fait envie ! Cette année je vais essayer de noter quels films je vais voir... j'arriverai peut-être à faire ce genre de billet fin 2011 !

    RépondreSupprimer
  7. Tu me donnes envie de voir les 2, wouahouuuu! Bon, je vais déjà voir pour le livre, le ciné, c'est plus compliqué ;o)

    RépondreSupprimer
  8. Ah Sofia...
    Bonne fête au grand grand Marius !

    RépondreSupprimer
  9. vraiment très intéressant ce parallèle entre deux personnalités au caractère engagé qui savent, chacune dans leur art, afficher haut et fort leur liberté de penser

    RépondreSupprimer
  10. Que du bon pour les yeux et pour le coeur... j'adore les photos choisies!

    RépondreSupprimer
  11. Mais c'est fou comme j'aime lire tes "critiques" ; ta reconversion est assurée !

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.