15 déc. 2010

15 auteurs préférés et du soleil



En novembre, Evelyne  me demandait mes 15 auteurs préférés... Oups j'ai un peu de retard dans ma réponse ... mais si je pouvais avoir du temps, beaucoup plus de temps... 


- Proust parce qu'il me fascine, son univers est à la fois si lointain et si familier pour chacun...
- Modiano parce que je me sens moins seule en le sachant là, vivant, écrivant
- Yoko Ogawa Elle a été ma deuxième révélation japonaise après Kawabata
- Joyce pour son Ulysse, un monument
- Queneau un goût en commun avec Mister Wood qui connaît son Queneau sur le bout des doigts...
- Vian parce qu'on a tous eu 15 ans
- Antoine de Saint Exupéry pour "Terre des hommes" essentiellement
- Baudelaire, Apollinaire et Eluard for ever
- Prévert parce qu'on a tous eu 20 ans
- Albert Cohen follement & Albert Camus tout aussi follement
- Gabriel Garcia Marquez pour le rêve éveillé
- Paul Auster, John Riel, Rilke....J'ai dépassé un peu non ? Et encore il manque Olivier Adam, Julien Gracq, Agnès Desarthe, Marie Aude Murail, Toni Morrison...


Et puis et puis ... Erri De Luca dont je viens de finir "Le jour avant le bonheur"... Un auteur qui cisèle les mots, écrit sur le fil et qui me touche à chaque fois tellement que je suis incapable d'ouvrir un livre pendant quelques jours après avoir fini un des siens. 


Un extrait " Le dimanche arriva sans attente. Et il passa, Anna ne vint pas. (...) Le soleil tapait contre les vitres des derniers étages et faisait gicler des ricochets jusqu'à terre. Les vitres de Naples se passaient le soleil entre elles. Celles qui en avaient plus par leur position le renvoyaient vers le bas à celles qui en avaient moins. Elles étaient complices. Les maîtres verriers les montaient exprès un peu de travers, pour multiplier les surfaces réfléchissantes. En bas dans la loge, arrivait un carambolage de lumière qui faisait dix rebonds avant de finir dans le trou où j'étais. Don Gaetano dit que c'est bon signe. Le soleil aime ceux qui vivent en bas, là où il n'arrive pas...."


Un jour j'aimerais pouvoir le lire en italien...


Sinon j'avais des pois très géométriques pour le D13 mais ça attendra ...le soleil !