17 juil. 2010

Sumer time # 2


Généralement début juillet, je regrette de ne pas avoir deux mois de vacances et un pied-à-terre en Italie...
Je fais des plans sur la comète, je rêve tout haut ...
Mais si en plus Et fée me met devant le nez autant de parfums et de couleurs... et qu'Agathe me donne des envies soudaines de pissaladière... C'est carrément insoutenable !! C'est par où le Sud ??? 

"C'est par là !" me répond ma table du jardin...


Je lis Italie ...
Petit atlas Il bel Paese  de 1934 chiné en brocante  qui commence par ces mots :
" Connaissez-vous cette terre où les orangers fleurissent et que les rayons des cieux fécondent avec amour ? " Mme de Staël.
Le beau "Prego" d'Isabelle Boinot aux éditions en Marge, un journal de voyage  comme j'aimerais savoir en créer.


Je respire Italie grâce à une bienfaitrice qui a fait un saut pour moi chez Santa Maria Novella à Milan...et à mon basilic 


Je mange Italie (et Luberon aussi...) Involtini  / Pissaladière avec des oignons nouveaux revenus dans de l'huile d'olive et du miel de garrigue / pignons ramenés de Toscane l'année dernière (j'en garde toujours un peu jusqu'au prochain séjour...)


Je regarde le ciel et à ce niveau là...je n'ai quand même rien à envier à "Il bel paese" ;-)