3 mars 2010

Quand la poésie jonglait avec l'image


De mon premier travail comme assistante dans une galerie d'art, je garde une passion pour les affiches anciennes. J'aime les aplats de couleurs, la finesse d'un crayonné en lithographie, la mise en scène et le rapport texte-image. Les fabuleuses éditions MeMo ont rassemblé en 2005 les oeuvres de Marchak et Lebedev, deux maîtres russes du livre d'enfant sous le titre "Quand la poésie jonglait avec l'image". Edités séparément pour la première fois entre 1925 et 1927 à Saint-Pétersbourg, quatre poèmes composent ce livre : Le Cirque, Le marchand de glace, Hier Aujourd'hui et Comment le rabot a fait un rabot.

Samuel Marchak est un poète, Vladimir Lebedev un peintre et affichiste. Leur collaboration associant dessins, poésie et typographie opère la synthèse de plusieurs influences : les affiches politiques, l'art des enseignes peintes et de l'imagerie populaire du 19e siècle en Russie mais aussi l'art moderne en Europe.

Je me plonge dans les pages de ce livre avec un plaisir immense. Le travail d'éditeur sur la couleur, le papier est remarquable.  "Joie garantie ! Succès maousse ! " pour paraphraser le premier poème "Le cirque".

L'histoire dit que Lebedev avait gardé des petits pantins faits de ses mains quand il était enfant...Cela m'évoque les images de l'incroyable blog russe déniché par Nouschine : ZU4KI à qui j'ai emprunté les photos de petits chevaux d'herbes. Des petits chevaux crées à partir des rêves et de la nature, des choses glanées ici et là, des souvenirs ... Des petits chevaux en Liberté !

Je ne sais pas faire de petits pantins ni de chevaux d'herbe mais j'essaye de transmettre l'émerveillement et la poésie à mes enfants.  Car même les jours gris, la vie réserve des petits éclats de poésie. En ce moment ce livre est sur mon lutrin pour ne pas oublier d'ouvrir mes yeux...






Un grand merci à Sabrina d'Alapage jeunesse de m'avoir fait parvenir ce livre !