12 sept. 2010

Two days in Paris

Arriver le vendredi soir et marcher jusqu'au restaurant des amis "La Boulangerie" (15 rue des Panoyaux 20e) / S'embrasser, se serrer, se sourire / Manger des ravioles de gambas à l'orange et des calamars à l'encre de sèche avec un risotto à tomber ... succomber à la mousse de dattes / 
Le lendemain marcher le long du canal Saint Martin en amoureux / Penser à la scène de dispute dans le film de Julie Delpy... / Se tenir par la main / Rester une heure dans la librairie Artazart / Acheter un livre sur les maisons en bois (encore !) à Mister Wood / Courir pour être à l'heure dans un bel appartement vers le moulin rouge / Se régaler du couscous de la fin du Ramadan / S'embrasser, se serrer, se sourire / Courir pour voir Louis, Marie et Monsieur Maison Bastille dans un parc rempli d'enfants et fondre devant ce petit bébé (trouver aussi tous les enfants de la Maison Bastille très fondants ) / Arriver juste à temps pour quelques emplettes chez Merci et se faire fermer la porte au nez chez Bonton / Embarquer pour un repas italien à Saint Germain et devenir testeuse de mojitos...après je ne sais plus très bien...
Se lever tard le dimanche et se promener jusqu'au Marché des Enfants Rouges (3e arrondissement) le plus vieux de Paris / Bruncher chez le Japonais des sardines et des maquereaux délicieux / Avoir le temps de passer Rue du Pas de la Mule, la rue que j'empruntais tous les jours pour aller à Beaubourg / Manger une glace à la Bastille / 
S'embrasse, se serrer, se sourire et filer dans le train du retour, le coeur à bloc 

































25 commentaires:

  1. Waouh, comme j'aime ce Paris moi aussi ! Ca devait être chouette !!!

    RépondreSupprimer
  2. "Le coeur à bloc", j'aime le raccourci et je retiens l'expression... juste ce qu'il nous faut pour recommencer la semaine!

    RépondreSupprimer
  3. Mmmmh joli programme... vos étreintes!

    RépondreSupprimer
  4. oh ce qu'il donne envie ce Paris...je suis jamais allée a Paris...

    RépondreSupprimer
  5. Ah, un week-end parfait donc... ou tu as fait le plein de tout! Et c'est malin, rien qu'a lire tes menus, je creve de faim!

    RépondreSupprimer
  6. C'est un peu ça, le bonheur de pas être si loin de Paris : un beau week-end "coeur à bloc"

    RépondreSupprimer
  7. Mais tu t'es trompée, c'est le second week-end d'octobre et pas de septembre que je serai à Paris...

    RépondreSupprimer
  8. J'y vis, mais j'adore ce billet qui me donne envie de le regarder autrement aujourd'hui...Bonne semaine! Samantha

    RépondreSupprimer
  9. Ces moments rien qu'à deux son tellement importants pour moi, ils me permettent de retrouver mes marques avec lui, ed se retrouver comme au tout début et comme tu dis on revient le coeur à bloc jusqu'à la prochaine recharge de batterie!
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  10. love is in the air...
    On etait bien content de vous voir...

    RépondreSupprimer
  11. Ca, c'est un chouette we à 2 dis donc!!!
    Bises bises ma belle!

    RépondreSupprimer
  12. quel délicieux week-end
    et une non moins délicieuse
    manière de nous le raconter,
    miss "le coeur à bloc" !

    RépondreSupprimer
  13. c'est lorsque l'on habite pas à Paris que l'on voit le plus de choses...
    Ah les glaces Amorino...

    RépondreSupprimer
  14. ... oh il est cool ton 2ème métier ... goûteuse de mojitos ...

    RépondreSupprimer
  15. Hé hé je l'adore le Marché des enfants rouges, j'aurais pu te croiser, j'habite tout prêt!

    RépondreSupprimer
  16. La prochaine fois, on essaye d'être là pour vous ? Goûteuse de Mojitos, je m'inscris, même si je préfère le Bourgogne...Vital le week-end en amoureux.

    RépondreSupprimer
  17. yeahh un week-end comme je les aime ! des rencontres, du shopping, des promenades, et sous le soleil en plus de ça !! le pied :

    RépondreSupprimer
  18. ah j'aime cette ville là! Ah j'y habite?? mince!!! en revanche je suis chaffouin mais chaffouin de savoir que tu étais ici et de ne pas t'avoir vue, mais ça passera ;) ça avait l'air rudement bien...

    RépondreSupprimer
  19. Hum!... Que voilà un joli week-end...

    (Ouais mais bon, Marie en blonde, alors?... Pfff...)

    RépondreSupprimer
  20. Quand j'étais jeune j'habitais 21 rue des filles du Calvaire, à l'époque ce n'était pas un quartier branché comme le Marais son voisin. Dans la rue il n'y avait que des grossistes,un photographe, un coiffeur et une petite librairie. Tout le monde se connaissait et se retrouvait au café du coin ..."un petit bougnat" bien sale !
    Tes mots s'emmêlent dans mes souvenirs.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  21. Chouette week-end, dis donc ! et elle a l'air bonne cette glace !

    RépondreSupprimer
  22. Qu' il était beau ce we ...
    Regonflés !!

    RépondreSupprimer
  23. voilà le genre de moment dont je ne me lasse pas... quelle chance!

    RépondreSupprimer
  24. Wouuuuuuuuuuuuuuuuuuuhouuuuuuuuuuuh !!!!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.