15 sept. 2010

Chemin de foi



Par où commencer, comment dire ?
Les mots du film sont tellement justes...
Je suis encore entièrement absorbée par les chants, les images, les mains et les visages
...
Sur les genoux de ma mère je suis entourée des soeurs qui nous soignaient 
Je me souviens de soeur Eulalie ma préférée car son prénom ressemble à Alleluia 
Je me souviens qu'on vivait tous ensemble 
Il y avait aussi ce prêtre avec son drôle de bonnet qui vivait dans les montagnes 
chez qui on prenait les repas en anorak tellement il faisait froid
C'était à côté du monastère...
...
Des hommes et des Dieux en Algérie
Cette terre si belle aux heures sombres de la folie des hommes
Le film raconte le choix de ces frères confrontés à la violence, à la question de l'engagement
"Vous êtes la branche et nous sommes les oiseaux" répond la villageoise à la question du départ des frères
...
Des hommes et des Dieux retrace un chemin de foi
Une foi humble loin des dorures et du pouvoir
Un chemin de foi parfois âpre comme les pierres de l'Atlas
Un chemin partagé qui a fait  d'eux des hommes libres
...

15 commentaires:

  1. Un ami de Camille au cours Dupanloup était le petit neveu du père Christian de Chergé.
    Un film hommage à voir absolument.
    Biz.

    RépondreSupprimer
  2. dès que je peux, j'y cours. un peu la croisée des chemins pour toi aussi non? je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. Tu es la deuxième qui en parle, ça me donne envie!

    RépondreSupprimer
  4. pourvu qu'il reste un peu à l affiche...

    RépondreSupprimer
  5. C'est certainement un film très fort et très beau. Il faut que je trouve le temps d'aller le voir.

    RépondreSupprimer
  6. On aimerait aller le voir avec mon homme, reste à trouver le temps...

    RépondreSupprimer
  7. j'ai vibré aussi ~~
    tu en parles si bien !

    RépondreSupprimer
  8. T'avais de bonnes joues dis donc! ;-)
    Bon, celui-là, je l'ai déjà dit à Anne, dès qu'il passe près de chez moi (je devrais dire "s'il passe..."), j'y cours, j'y vole!

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas encore regardé quand il passe ici.

    RépondreSupprimer
  10. Amusant de trouver ton regard chez ce charmant poupon! Quel beau témoignage de reconnaissance que de mettre cette photo ici!
    Je n'ai pas encore vu le film et je ne connaissais pas ce psaume d'où est tiré si justement le titre...

    RépondreSupprimer
  11. je vais aller voir ce film, il faut que je vois ce film, en te lisant j'ai des frissons...

    RépondreSupprimer
  12. Quelle belle façon de parler de ce film dont on ne me dit que du bien et que j'ai de plus en plus envie d'aller voir...
    Merci pour ton petit mot sur la rentrée piano piano, qui me décomplexe : moi non plus, je ne passe ni ne commente tous les jours, mais je suis toujours là, et le plaisir de te lire est toujours au rdv.

    RépondreSupprimer
  13. tiens, ça faisait un moment que je n'étais pas passé (je suis aussi en mode piano piano), il y a comme du changement... ce film, j'en entends beaucoup parlé autour de moi et sur France I., j'ai vraiment envie de le voir !

    RépondreSupprimer
  14. Mon père l'a vu et m'en a parlé , ....
    Je rêve de le voir , mais il faudra être très patiente , je ne pense pas qu'il passe au cinémé ici .. quel dommage !

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.