16 juin 2010

En juin


En juin, il y a mon Itruc qui vient pallier ma mémoire défaillante
Des notes / des dates / des alarmes qui sonnent / des listes qui sont urgentes puis très urgentes puis pour demain ! 
Exemple : il n'y a plus rien dans le frigo est classé dans pour demain depuis lundi ! et commander cadeaux Ruben dans urgent depuis 10 jours ! Mais les cadeaux sont enfin commandés et les courses seront faites demain cette fois-ci je ne peux pas y échapper !

En juin, il y a mon contrat à temps partiel qu'il faut renégocier. Adieu les longues journées de 8 heures minimum au bureau pour libérer le mercredi... Des journées qui me pèsent quand je rentre bien après 19 heures et que tout reste à faire ! A partir de septembre, je ferais des journées plus courtes et j'irai travailler un peu le mercredi matin uniquement. J'espère y gagner en calme avec les boys le soir et trouver un peu de temps pour moi (en dehors du fabuleux créneau 23 heures à 1 heure du mat !).

En juin, il y a cette pluie que je déteste et qui délave mes roses...
..mais qui transforme notre terrasse en ponton propice aux rêves d'évasion...
Et les premières fraises du jardin qui contre toute attente sont très sucrées ! (donc il y a quand même eu du soleil)

Et dans cette course folle, il y a deux journées de formation à Paris, deux soirs et deux midis pour voir les copines ratées en décembre... Andiamo !



29 commentaires:

  1. viiiiiiii vive la formation je dis !

    RépondreSupprimer
  2. Ah ouiii, dis moi quelles sont tes dates de formation ? Si jamais elles tombaient au même moment que les miennes.

    RépondreSupprimer
  3. Je compare ma maison à un bâteau et la terrasse à un ponton aussi:)
    et je ne serai pas sur Paris pour ta formation, ça c'est sur!

    RépondreSupprimer
  4. cette dernière photo est extra, quelle vue ! ( ;-) ) et bon courage pour la course, les courses !

    RépondreSupprimer
  5. ce sera presque une nouvelle vie alors ???!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Je t'envierais presque ces 2j forcés à Paris! Ici, bien que le rythme reste supportable, greffer une journée "pour moi" me semble impossible...

    (J'ai le même bol à fraises!!)

    RépondreSupprimer
  7. Cette terrasse!!!elle fait vraiment rêver!
    Et quand seras-tu à Paris?

    RépondreSupprimer
  8. Oh ta terrasse ! Elle me fait rêver !

    RépondreSupprimer
  9. ... l'essentiel dans tout ça c'est que tu restes gaie comme un pinson ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Très belle photo ! Nous sommes pressés, coincés par les obligations de toutes sortes...c'est vrai que nous en souffrons, c'est un peu trop en cette saison où notre coeur nous pousse plutôt à la contemplation de la nature -comme le dit si bien votre billet : fraises, rose, pluie et ce magnifique coucher de soleil !- Je vous souhaite de bien négocier ce temps partiel pour profiter de vos garçons et de votre jolie maison.
    Aurore

    RépondreSupprimer
  11. profite à fond de ce bol parisien et si ça se trouve, tu pourras voir le petit maison Bastille.....

    RépondreSupprimer
  12. Les formations à Paris devraient être obligatoires !
    Bises,
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  13. Ah oui, je dis comme les filles, vive les formations ;o). J'ai hâte!
    Et ici juin est plus calme que les autres années, on a pris moins d'engagements (et vu le nombre d'imprévus qui nous tombent dessus!). Ici c'est plutôt la courses entre décembre et février, du grad délire!
    Bon courage ma belle!

    RépondreSupprimer
  14. Il y a dans mon juin pleins de choses qui ressemblent à ton juin !
    Paris, c'est fait, nous y étions lundi pour les amygdales de Gaspard ! Et le fameux créneau 23h-1h, je connais bien, même si j'essaie de pencher vers minuit, sinon le matin, je ne suis pas moi-même !
    (le tournesol grandit, grandit ! et l'autre fleur dont je ne sais plus le nom est toute jolie, toute fine, noire et blanche)
    (les dinosaures attendent sagement, on en prend soin !)
    Bises...

    RépondreSupprimer
  15. En juin chez moi il y a l'attente (avec impatience) du chant de la première cigale!
    Tes roses sont sublimes

    RépondreSupprimer
  16. Mazette cette dernière photo, du rêve à l'état brut !
    Chouette ce temps partiel et chouettes ces journées à Paris. Comme les autres, j'aimerais bien savoir quand ... Je me jetterais bien dans le premier train pour te voir, même 5 minutes !

    RépondreSupprimer
  17. C'est pas ta "vue sur" à toi, ça, tu l'as piqué à quelqu'un qui donne sur le Pacifique ?!
    Une houle qui ferait moins tanguer à la rentrée prochaine alors ? C'est tout ce que je te souhaite !

    RépondreSupprimer
  18. Je ne pense qu'à bouffer c'est vrai, c'est vrai mais... est-ce que tu cueilles bien tes fraises en coupant la tige??? Parce que si tu laisses la colerette sur la plante, tu épuises le fraisier et quand tu les rinces, tu fais entrer l'eau... Et bien... c'est terrible... ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Alors tu ne me reverras pas....trop triste !
    Quelles sont tes dates ?
    Bon courage.

    RépondreSupprimer
  20. Elle est incroyable ta terrasse, et tes roses pleines de pluie sont magnifiques ;-)

    RépondreSupprimer
  21. tu cours mais tu n'oublies pas de nous régaler de tes photos et la dernière me transporte ;)

    RépondreSupprimer
  22. Juin est épuisant , une petite fenêtre qui s' ouvre pour penser un peu à toi c' est un joli cadeau !
    Et pour célébrer ton arrivée : le soleil!

    RépondreSupprimer
  23. moi je viendrai faire une
    formation sur le thème
    "comment rester en juin"
    juste pour déjeuner avec toi

    RépondreSupprimer
  24. ohhhhhhh la terrasse...!! moi aussi je fonctionne avec les alertes Itruc! d'enfer.
    Paris...enjoy!

    RépondreSupprimer
  25. Aaah cette dernière photo... une minute assise là et tu es requinquée pour trois semaines, non ?

    non ???


    (si toutes les copines disponibles de 23h à 1h du matin se retrouvaient, elles se verraient souvent...)

    RépondreSupprimer
  26. Heureusement tu as ce magnifique coucher de soleil pour te montrer que même quand la fatigue est là, la beauté nous entoure. profite de ton week-end il arrive ce soir, non ?

    RépondreSupprimer
  27. C'est encore moi, et j'ai pu voir que ton vendredi avait un goût de bonheur ! C'est chouette.

    RépondreSupprimer
  28. un mois de juin chargé de jolies choses et rencontres aussi

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.