16 mai 2010

Du miel


Dimanche soir est arrivé doucement et au fond de moi je garde la douceur du miel...
Le miel dans le coeur de mes enfants, Ruben heureux de grandir, Marius heureux de passer du temps avec un ami / La couleur du miel pour  mon nouveau petit projet de tricot (lin Rowan) / La couleur du miel dans les calissons de la Globule, dans les navettes offertes au Soleil pour qu'il vienne nous voir (elles sont divines mais elles n'ont pas la texture de celles achetées à Hyères qui sont plus friables, vous avez d'autres recettes ?), la couleur du miel dans le ciel ce soir / Le goût du miel dans ces belles rencontres et ces échanges nés de la "blogo"  quelle richesse depuis ! que d'échanges ! d'amitié ! que j'aime le goût de ce miel !

Merci La Globule pour cette douce attention....et pour cette halte !


Pour les gourmandes ;-) la recette des navettes tirées de ma bible en cuisine "Le cahier de recettes provençales" de Michel Biehn éditions Flammarion


Faites un sirop en faisant bouillir un décilitre d'eau avec 120 g de sucre en poudre pendant 5 minutes puis laissez refroidir.
Dans un tian, tamisez 300 grammes de farine, une pincée de sel, faites un sable en lui incorporant 150 g de beurre bien ramolli. Versez ensuite sur ce sable le sirop refroidi et une bonne cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger.
Travaillez pour obtenir une pâte souple et lisse
Etaler la pâte pour obtenir une feuille d'un cm d'épaisseur
Couper des losanges de 6 à 7 cm de long, façonner les extrémités des navettes et faire une fente de 5  cm avec la pointe du couteau au milieu de chaque biscuit
Enfournez sur une plaque beurrée pour 20 minutes à 175 °C
Laissez refroidir. Si par hasard vous arrivez à en sauver, elles se conservent très bien dans une boîte en fer...

26 commentaires:

  1. ouhhhh des navettes!! ça vaut les gâteau de trish ça, je m'en vais les essayer cette semaine tiens - ça réjouira le coeur marseillais de mon homme!

    RépondreSupprimer
  2. qu'il est doux ton billet au miel... ET je vais montrer la tour de Kapla à Paul Il s'est lancé dans la tour eiffel ce week end

    RépondreSupprimer
  3. Ton billet est aussi doux que du miel à la lavande.

    RépondreSupprimer
  4. Miam miam les calissons! Par contre j'ai toujours du mal avec les navettes!

    RépondreSupprimer
  5. Mazette ! Quel tour impressionnante ! Et quel joie de voir ces sourires...
    Belle et mielleuse semaine ;-)
    Bises,
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  6. Ta maison est une ruche! Et toi une sacré butineuse;-)
    Je t'epargne le recit...( faudra qu'on ait une conversation playmo, sinon ça va pas être possible!)
    ps: je me disais bien que la dame au joli teint hâlé, c'était une blogueuse! Cachotière;-)

    RépondreSupprimer
  7. un petit coucou du matin! merci pour ton petit mot ce we! c'était super oui! à très vite.

    RépondreSupprimer
  8. ... et M. La Globule et moi gardons sur les hanches les restes d'un délicieux gâteaux aux pommes et la brioche de mona ... qui a cette heure-ci, j'en ai bien peur, ne doit plus être des vôtres ;-) du soleil plein le coeur aussi, heureuse de toutes ces belles rencontres !

    RépondreSupprimer
  9. Que de douceur dans ce billet. Ce miel apaisant...

    RépondreSupprimer
  10. Mais la Globule est partout!!
    J'aime le jaune de ton tricot, et le sourire de Marius...

    RépondreSupprimer
  11. Bon, ce bouquin, je vais me le trouver. Et puis cette rencontre, c'était il y a un an? c'est drôle, j'ai comme l'impression de vous avoir toujours connu, au moins depuis que nous vivons ici.

    RépondreSupprimer
  12. Prépare tes hanches, Christel, tu as raions :O
    C'est cruel de lire des billets pareils juste avant midi...
    et cette fois je ne suis pas jalouse, je la vois bientôt;)

    RépondreSupprimer
  13. Calissons et navettes : un programme qui me va très bien !

    RépondreSupprimer
  14. waou jolie tour !
    et joli billet... gout de miel c'est mignon ça ! ;-)
    je m'attaque à un oiseau cet aprem si tout va bien :-) !

    RépondreSupprimer
  15. encore plein de douceur pour l'avenir...

    RépondreSupprimer
  16. C'est pas malin, j'ai faim maintenant!!! Je n'ose plus redescendre dans la cuisine, le pot de miel va se jeter sur moi ;o).
    Extra la construction de Kaplas, c'est sans fin ce jeu...
    Pour tes navettes t'as testée avec le beurre très très froid? Des fois ça aide à donner un effet plus sablé... Je teste ce soir, je te dirais ;o)
    Bises!

    RépondreSupprimer
  17. du miel oui tu as raison, ça se sent dans tes photos et dans tes mots ;)

    RépondreSupprimer
  18. OH des petites choses trop bonnes qui viennent de ma région!
    Et le miel c'est doux et chaud, tout ce que j'aime. Belle soirée

    RépondreSupprimer
  19. oui, du miel tous ces moments...
    Et ce chateau fort!!! wouaw!

    RépondreSupprimer
  20. Il faudrait que je te mette de côté la délicieuse recette des navettes de mon beau-père. Un régal! Tout comme le sourire de tes garçons!

    RépondreSupprimer
  21. magnifique construction Kapla !
    Un beau billet sensible, merci Murielle, moi aussi je pense souvent à notre rencontre et depuis je te porte dans mon coeur.

    RépondreSupprimer
  22. Je salive, c'est la torture. je veux venir chez toi.

    RépondreSupprimer
  23. Il ne manque que le miel de lavande que ma grand-mère commandait chaque année à un apiculteur provençal...

    Merci pour cette recette, je vais la garder sous le bras...

    RépondreSupprimer
  24. un joli billet sucré au gout de miel. Attention à ne pas trébucher sur les kaplas:-)

    RépondreSupprimer
  25. Le miel a la saveur de la douceur ..
    Ton post est plein de toutes ces belles choses qui rendent la vie des blogs si jolie!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.