9 janv. 2010

Le petit bol

Pendant que Marius et Mister Wood rejouent aux beach boys des neiges...Ruben se cale dans les coussins de  mon lit un bol de chocolat chaud dans les mains pour regarder ses dinosaures préférés sur son lecteur de DVD.
C'est la révolution de la semaine, adieu le bib, bonjour le bol ! La première fois qu'il a demandé un bol, j'ai bien sûr essayer de l'en dissuader ;-) puis j'ai caché mes larmes...(lectrices dolto-addict revenez demain...).
Mais moi aussi, cette semaine, j'ai grandi ;-) et je cherche maintenant un petit bol avec des anses (cela évitera peut-être de changer la couette trop souvent)...Si vous savez où en trouver de jolis, je suis preneuse d'adresses ! Un petit bol juste à la taille de mon ourson...qui me rappellerait celui tant et tant regardé dans l'édition de Boucle d'or et les trois ours de ma maman...(le livre date de 1956 et les couleurs sont superbes, c'est mon trésor !)
L'ourson et son chocolat, moi et ma camomille brûlante...quelques gorgées pour se réchauffer dans le grand manteau blanc qui nous entoure...

22 commentaires:

  1. Quelle jolie photo dans la neige! Ma poupée jolie boit encore le bib et ne veut pas le bol, ce qui m'arrange bien!

    RépondreSupprimer
  2. Dolto arrive : tu gardes le bol et tu lui interdis de boire sur la couette ? Comment ça c'est pas possible ? :)
    Mes garçons ont gardé très longtemps le bib et ne voulaient le boire que sur moi (vu le peu d'écart j'avais régulièrement deux gros bébés sur moi en même temps, je dois encore avoir des photos) ma fille n'a JAMAIS voulu le bib!

    RépondreSupprimer
  3. il grandit! Pa d'idée pour un bol sympa, shinzi katoh mais c'est cher quand même...
    allez je vais les habiller pour faire comme ton grand Marius !

    RépondreSupprimer
  4. Chez nous aussi, Marius est passé au bol et j'ai beau lui montrer de jolies choses, il en a choisi un Spiderman !

    RépondreSupprimer
  5. Oh mais c'est mon premier Boucle d'or.

    Ici le petit bonhomme alterne encore entre biberon et mug. Je ne fais pas trop l'effort non plus, l'essentiel est qu'il ne traîne pas trop le matin quand je dois aller travailler ;o

    RépondreSupprimer
  6. Je vais t'en trouver un chez Emmaus! Ca me fera une excuse pour aller fouinner;-). J'en ai un très joli et très vieux. Je te le montre tout de suite! tu sonnes à la porte;-)

    RépondreSupprimer
  7. j'en ai un pour Lucie une piece unique trouvée sur un marché de potiers.
    j'ouvre l oeil on sait jamais

    RépondreSupprimer
  8. ... il faudrait un bol breton avec deux oreilles et son prénom dessus ! peut être que des bretonnes lisent ton blog ;-) dis donc tu bois vraiment ce drôle de truc jaune avec des fleurs dessus ?

    RépondreSupprimer
  9. ho comme je te comprends ! le pere noel a résolu le gros probleme des ptits matin quand marius voulait absolument piquer (l'atroce) le mug de Rose, il s'est fourni par ici :
    http://www.mes-habits-cheris.com/index.php?page=1154
    et a choisi celui avec le ptit chien, mais celui avec le chat est caché dans ma réserve, héhé, j'l'aimais trop ;-) ! et puis quand ils levent la tete pour boire au bol, ils nous offrent leur coup bien mieux qu'au bib', et ca, ca...... :-))))

    RépondreSupprimer
  10. Tiens, elle me dit quelque chose ta camomille - il en reste, si ton stock est trop bas.
    Quant aux bols à oreille, ça me parle tellement et éveille tant de souvenirs que je ne peux pas te répondre autre chose que : dans les placards de Mamie, il doit en rester. Avec un peu de chance, ils sentent encore le chocolat chaud.

    RépondreSupprimer
  11. Ils ont encore un biberon...mais ils manipulent ordi, portable et DVD...ah ces jeunes mères!!!!
    Delphine, du blog LaRimule fabrique de jolis bols oursons.Si non Emma Bridgewater a une gamme enfant.
    http://la.rimule.free.fr
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  12. Je pleure avec toi... Mais j'ouvre l'oeil si je croise un bol avec des oreilles.
    Bises,
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  13. P.S. tu fais ton "tricot out" ?!!! Mais je suis sûre que nous sommes nombreuses à tricoter comme des mémés.... En cachette...
    Bises,
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  14. Je trouve çà craquant moi, ses petits mains sur ce bol sans anses, justement ! J'ouvre l'oeil et si j'en vois un joli je te fais signe.
    Euh, tu bois ce truc jaune là ???

    RépondreSupprimer
  15. il va falloir le menacer! lui dire que s il en met à côté, ce sera à table le choco!!!!! ;-)

    Je plaisante! Avec anses ou pas, je renverse le mien 1 fois par semaine en myenne. Une autre fois, c'est la boite qui fini sur le sol de la cuisine...

    RépondreSupprimer
  16. mais le bol de boucle d'or est irremplaçable... au diable, les anses !
    et tu la bois bien fraîche ta camomille ?

    RépondreSupprimer
  17. Boucle d'Or, tu trouves pas qu'on dirait la fille d'Et-Fée???? C'est dingue...
    La camomille, c'est bon pour les transitions???

    RépondreSupprimer
  18. ah qu'il est mignon, mais ne te plains pas il est déjà grand pour abandonner le bib!!!
    Nino, a 2ans, rien a faire, c'etait fine, pourtant, comme toi, j'aurais bien voulu le voir encore bébé;)

    RépondreSupprimer
  19. pas d'idée pour un bol à anses, ici on boit ds un bol avec une paille :-)
    encore une grande étape franchie. c'est agréable de partager un bol ts les deux camomille ou chocolat :-)

    RépondreSupprimer
  20. Je ne te dirai pas ce qui remplace le bib ici (enfin, remplacer, façon de parler, parce que des bib ici il n'y en a jamais eu!)
    Remember le Saturday night fever de Zélie?...
    Ouh... je sens que tu es sur la bonne piste, là!

    RépondreSupprimer
  21. Pas facile d eles voir grandir! Il est trop mignon avec son joli petit bol bleu...

    RépondreSupprimer
  22. ma fille a abandonné la tétine mais pas encore le biberon ; je ne l'y incite pas, c'est tellement pratique ! mais c'est vrai que chaque nouvelle habitude chez nos enfants, ça sonne comme un couperet... qqchose de la petite enfance qui s'en va...

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.