31 oct. 2009

Haut les coeurs, haut les seins !

Parce que le film de Solveg Ansplach "Haut les coeurs" avec Karin Viard m'a profondément marqué.
Parce que je n'oublierais jamais ce médecin de garde qui est entré dans notre chambre, lors du diagnostic de la malformation de Marius,  en me disant "Surtout n'allez pas sur internet !"
Depuis j'y est passé des heures à m'informer, à fouiller, à lire des thèses...
Parce que je suis persuadée que l'aventure dans laquelle elles se sont lancées aidera forcément des femmes.
Bravo et merci !