8 sept. 2009

Encore de l'Italie... et pis gnon !

Je pourrais avoir honte d'un titre pareil mais même pas ! Le récent sondage ;-) m'encourage à vous reparler d'Italie alors je ne me fais pas prier...
Notre grande occupation le soir tournait autour des pignons de pin.
Ramasser les pommes de pins pour en extraite les pignes / Fendre la coque de la pigne comme des hommes préhistoriques (à coup de caillou) / Recueillir le pignon et le mettre dans son assiette.
C'est en faisant ces gestes soir après soir, que les pignons prennent plus de saveur.
En rapporter un peu pour faire des gâteaux et des glaces.
Se remplir de leur parfum dans la poêle chaude et les écouter crépiter en les versant dans la pâte ou sur des courgettes (la prochaine fois que vous faites dorer des pignons, tendez l'oreille, c'est de la musique !)






Hum la glace aux pignons, un délice. Je fais la mienne au petit bonheur la chance, en mélangeant jaune d'oeuf et sucre, en rajoutant de la crème végétale, du miel fondu et des pignons grillés. Je laisse refroidir le tout au frigo et je fais turbiner.

Pour les addicts comme moi,  une recette de Pinolata, gâteau toscan aux pignons. Bien sûr on remplace tous ces vilains ingrédients par des produits bio ;-). Je vous laisse avec l'accent italien du cuisinier et la musique kitchou en fond sonore... Par ici.
Je me dis qu'une version pignons et figues ça doit être très bon.... Qui veut essayer ?