31 mai 2009

Se laisser aller

Se laisser aller à la joie de la découverte. Un nouveau camion sorti de ma collection a rejoint ceux déjà offerts à Paddington.

Se laisser aller au plaisir des rencontres : une Zazie pleine d'enthousiasme (les fées se sont penchées sur son berceau...cette fille est douée !) et une tribu très attachante. Leur raconter le bruit de nos enfants dans la salle d'exposition (une immense salle déserte...) le matin même, la patiente relative des gardiens du musée et en rire...Parler des pays et des endroits qui font la vie plus douce aux familles... (Monsieur et Madame L. je vous emprunte la photo, vous serez remboursés en taboulé libanais, kefta et rosé...)


...La dolce vita ... Se laisser aller au bonheur des parfums italiens. S'en lécher les babines... Vivement cet été !


Se laisser aller à l'ombre du clocher dans ce joli jardin perdu au fond d'une vallée. Se faire un lit de fortune et tout doucement s'endormir au son des conversations et de la musique...




Se laisser aller à imaginer de nouveaux parfums pour la turbine à glace : cerises Burlat et basilic rouge.