25 avr. 2009

La cage aux fauves



En famille, l'exposition Fauves Hongrois, la leçon de Matisse au Musée des Beaux-Arts de la grande ville.
Un Paddington  qui révise ses couleurs et fait se retourner les visiteurs par ses questions devant les tableaux de nus (ça vous arrive à vous aussi j'espère...)
Un Marius qui se balade de toile en toile, visiblement intéressé. 
J'ai apprécié l'ensemble de l'expo (pour une fois pas d'affreuses lumières qui font briller les toiles), les dialogues entre les tableaux...même si je ne suis pas emballée par tous.

Une citation de Matisse a retenu toute mon attention : "C'est l'imagination qui donne au tableau espace et profondeur".