1 août 2009

Moissons

La moissonneuse a travaillé toute la semaine sous l'oeil attentif de Pad
Soulevant une poussière terrible dans l'air
Depuis hier, les meules de foin sont prêtes
Elles rythment le paysage
et font un terrain de jeu pour les enfants






15 commentaires:

  1. Bizarrement, pour moi, les moissons signent déjà la fin de l'étét...les fermiers qui s'affairent à la poursuite du temps, les jours qui raccourcissent, tout cela me laisse toujours un brin nostalgique.
    J'adore ces petits ballots ronds posés, j'ai envie de prendre un cure-dents, de les piquer et de les savourer comme je le ferais avec des ballotins de chèvre frais.
    ;)

    RépondreSupprimer
  2. Et-Fée-mère est folle mais ça je le savais déjà...
    Je suis de plus en plus dingue de jaune! Il va falloir que je fabrique très vite un truc jaune...
    Moi aussi, je deviens folle???

    RépondreSupprimer
  3. Agathe qui me traite de folle, c'est l'histoire de la paille et de la poutre dans l'oeil

    La paille...on tourne en rond:)

    RépondreSupprimer
  4. @ Et-fée-mère et Agathe : mes deux folles préférées je vous invitent à venir en Côte d'Or en septembre. Et fée verra que l'été est loin d'être fini et Agathe pourra s'illuminer des jaunes des feuilles de vigne !

    Sinon moi j'ai une poutre dans l'oeil, une paille cachée derrière et un cure-dent entre les deux...

    RépondreSupprimer
  5. moi ces photos m'évoquent l'été et le souvenir de mon grand-père, la nostalgie des été d'enfance passés à la campagne avec mes cousins-cousines entourés de mes grands-parents.;-)

    RépondreSupprimer
  6. semailles & moissons, le rythme de l'ete. Tes photos sont superbes! J'adore celle en contre jour avec son panama

    RépondreSupprimer
  7. Les souvenirs d'enfance affluent à la vision des tes images.
    Que de bons souvenir et toute une culture qui manquent à bon nombre de banlieusards, ici.
    j'aimerais tant qu'Inès connaisse tout ça.
    Heureusement, les séjours chez mamie permette la transmission.
    Bises à vous.

    RépondreSupprimer
  8. etes photos sont sublimes. ici, c'était la semaine dernière. les enfants ont passé l'après-midi a regarder la moissoneuse.

    RépondreSupprimer
  9. ton avant-dernière photo, j'adore!!!
    &fée-mère et agathe me font mourrir de rire ;)
    ici les moissons, c'est au début de l'été donc c'est que l'été débute en général....la preuve je les ai loupées!

    RépondreSupprimer
  10. Tes photos sont superbes.
    Elles me donnent aussi envie de me rouler dans la paille. Ici on n'a pas du tout de champ à moissonner.

    RépondreSupprimer
  11. désolée de me répéter mais les photos sont sublimes!
    félicitations !

    RépondreSupprimer
  12. @ Mammig : moi aussi j'avais un grand père qui m'emmenait regarder les moissons...pêcher les écrevisses et siffler dans une herbe. Des souvenirs profonds et riches !

    @ Nath : merci pour les photos, j'ai utilisé le petit logiciel de Fred pour jouer avec les couleurs Analogcolor. Son panama, Pad ne le quitte plus !

    @ Sophie : tant mieux pour Inès si elle peut découvrir tout ça avec sa mamie, c'est une chance qu'elle apprenne la campagne avec le regard d'une grand-mère à ses côtés.

    @ Marion : Marius espère que le paysan va laisser les meules jusqu'à notre départ en vacances...

    @ Silo : ce décalage entre Nord et Sud de la France, je l'ai avec le blog d'Agathe qui nous montre les étales de marché de Provence...alors qu'ici on mange encore des carottes et des choux !

    @ Azélie : les roulades dans la paille...ça gratte !! et ça griffe les mollets (tu veux une photo de mes jambes comme preuve ?). Mais ça vaut le coup !

    @ La Fée B. : merci pour les photos mais Analogcolor y est pour beaucoup ;-) !

    RépondreSupprimer
  13. Moi ça ne me rappelle des souvenirs mitigés... Avec des parents soixanthuitards qui avaient acheté une grange dans le sud ouest (sans eau, électricité...) ... On allait faire les moissons avec les paysans du coin, et c'était super marrant, ça finissait par un banquet avec plein de tartes aux abricots... Mais le hic, c'est qu'étant hyper allergique aux graminées, je finissais malade à crever, au lit avec 40° de fièvre!!!

    RépondreSupprimer
  14. Comme je le comprend! C'est tellement beau à voir! Vraiment de très jolies photos! Bises!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.