30 mars 2009

La forme et le fond

Ce matin, je lisais son billet et je voyais son dessin abîmé par une mise en page réductrice, "au scalpel".
Cet après-midi, j'étais épatée par la qualité du travail de l'école de Marius sur les lettres.





Ce soir, je me souviens du bonheur de pouvoir tenir entre mes mains les originaux de ces livres de typographies signés Cassandre quand je travaillais .
 



5 commentaires:

  1. sensationnel en effet ce travail sur les lettres ! et les bouqins de typo aaaah je suis fan (déformation professionnelle ? non je ne crois pas, c'était là bien avant !)

    RépondreSupprimer
  2. C'est génial ce travail des lettres.
    Très inspirant.

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui, je suis d'accord avec toi. Les lettres, les mots : c'est une vraie gourmandise.
    Et puis félicitations à l'instit de Marius. Moi aussi je suis souvent épatée par la qualité du travail des instits de mon fils.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup travailler sur la typographie avec les élèves (et mes enfants). Ce que tu nous montres est fantastique.

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.