15 févr. 2009

HSE # 18 - La mandarine -





Quand j'en déguste une à table, les enfants sont habitués à me voir fermer les yeux. M'isoler pour mieux sentir cette peau fine et si parfumée. M'isoler pour retourner quelques minutes dans le jardin de mon enfance, là-bas de l'autre côté de la méditerranée. Au milieu des orangers, des citronniers, des jasmins, des lauriers, des oliviers et des bougainvilliers. Courir vers mon arbre pour apercevoir mon caméléon.  Revoir ma maison et le chemin de l'école, la boutique d'épices et de gâteaux. Sentir l'odeur des mains de ma nourrice. Mais le petit tas de pépins me rappelle que mon voyage immobile est fini. Jusqu'à la prochaine.

Tous les autres HSE sont ici.

9 commentaires:

  1. comme c'est joliment dit ! malheureusement pas le même voyage ici quand j'en déguste une !

    RépondreSupprimer
  2. Mon enfance a moi etait en Tunisie alors...je te comprends tres tres bien!

    pas de cameleons pour moi mais des minuscules escargots planques dans le tronc des palmiers du jardin...

    Mais toi, tu as grandis dans quel coin. Raconte!

    Kissescanon tes photos...

    RépondreSupprimer
  3. chez moi aussi les mandarines c'est l'enfance. Des tas de paniers avales en attendant le gibier a la chasse...

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ces parfums d'enfance. Les mandarines et clémentines en sont aussi pour moi.

    RépondreSupprimer
  5. mais où as-tu grandi? ça fait rêver ta mandarine et son voyage dans le passé...
    et le caméléon, on en voit ici, et c'est vraiment trop drôle de les voir au ralenti ;)

    RépondreSupprimer
  6. hummmmmmmm jolies mandarines.......

    RépondreSupprimer
  7. mmmmmm incroyable voyage proustien dans le passé ... d'où viens tu ?

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.